Le peuple Gitan

Background principal:
L' ancien âge
Le nouvel âge

Background des peuples:

Le peuple Gitan
Le peuple Styrkem

Récits d'ambiance:
Récit d'un vieil homme
Le nom de l'île


Background du peuple Gitan 


Histoire : 

    Les gitans sont un peuple de nomades et fier, fier de ses traditions, fier de sa famille…reconnu pour leurs talents dans le domaine de la danse et de la musique, pour leurs jolies filles et terribles séducteurs, ils sont admirés par certains mais aussi craints par d'autre pour leurs mauvaises habitudes au vol et à la duperie, cependant un gitan préférera user de n'importe quel stratagème pour obtenir la bourse des bourgeois ou des nobles plutôt qu'avoir recours à la violence. Les gitans sont terriblement superstitieux et poétiques : la lune les fascine et les effraye, toujours comparée à une femme, elle peut se montrer soit douce soit cruelle.

Le gitan a aussi une fâcheuse tendance à voir des signes prémonitoires partout où il se rend.

C'est pourquoi l'une des personnes les plus respectées du village est la voyante, ces visions ne sont jamais contestées et elle est une aide essentielle au chef du camp qui a besoin de son soutien s'il veut garder sa place. 

Durant le bain de sang de l'ancien monde les gitans entrèrent en conflit contre l'empire de l'est et Lormyr suite au blocus des routes commerciales. Les gitans évitèrent les rencontres face à face et entamèrent une guérilla, à cette époque l'empire de l'est, même si il ne l'a jamais avoué, craignait les "guérilleros" gitans, ils attaquaient les convois, les voyageurs, et les soldats par surprise et n'avaient aucune pitié. De plus lorsque les caravanes revinrent de Lormyr avec à leur bord une lourde cargaison de poudre explosive, les actes terroristes allèrent bon train. Cependant ils prêtaient toujours attention à ne blesser personne avec cette arme destructrice. 

Les blessés de guerre, les femmes et les enfants partirent avec la caravane vers les nord, vers les immenses montagnes qui cachaient l'horizon: derrière ces dernières, ils seraient à l'abri de la guerre. 

Lors de la montée des eaux, nombreux sont les gitans qui ont péri. Ils attribuent cela à une colère de la lune face à la stupidité des hommes. Lorsque l'eau s'est arrêté de monter jusqu'au pied d'un campement Gitan au sommet de la montagne, la voyante a parlé d'un signe de la lune, qu'il était nécessaire de ne plus bouger le temps que la nature ne les ai pardonné et qu' elle fasse redescendre le niveau de la mer. 

Le camp Gitan est donc resté au même endroit depuis des centaines d'année.

Tous portent dans leur cœur une immense fierté en repensant aux "guérilleros" qui étaient si "braves" leurs exploits sont souvent comptés aux nouvelles générations. 

Après la montée des eaux, la vérité éclata sur leur rôle dans les attentats, et dans la grande guerre de l'ancien monde. Au début ils furent persécutés, mais lorsque la paix revint pour de bon, ils furent intégrés dans la nouvelle société. Ils gardèrent tout de même leur réputation d'espions. Même s’ils tenaient à garder leur identité en tant que peuple les gitans se sont vite arrangés pour placer certains des leurs dans les postes importants des nouvelles cités tout d'abord pour protéger leurs intérêts mais aussi afin d'avoir un minimum de pouvoir et un œil sur le développement des cités 

Les gitans n'ont pas une réputation très nette, malheureusement pour toutes leurs victimes, ils ne sont que très rarement pris en flagrant délit. On dit des gitans, qu'ils ont une chance inouïe pour ne jamais se faire prendre lors de leurs coups d'éclat. 

Mais en fait, les gitans sont seulement très futés. Ils n'aiment pas prendre de risques au travail, contrairement à leur attitude dans la vie de tous les jours où souvent les gitans jouent à des jeux d'argent. Ils planifient chacun de leurs coups, ils agissent souvent en groupe. On dit qu'ils travaillent pour des gens tellement riches qu'ils veulent tout posséder. 
 
 


Role Play: 

Les gitans ne sont pas réputés pour être de grands guerriers, préférant avant tout utiliser des ruses plutôt que de combattre face à face, par conséquent le port de l'armure de plaque est rarissime. Lorsqu’un gitan se bat, il utilise ses armes de prédilections, les dagues ou les poings.

Les gitans ne sont pas non plus réputés pour être de grands magiciens.

Si un gitan est magicien, il sera plus doué pour l’illusion et les sorts de type pièges et discrétion, sinon un gitan a une nette tendance à croire à la magie de la musique. 


Politique: 

Le village gitan est dirigé par son chef choisi par le peuple, il prend toutes les décisions en collaboration avec la voyante ainsi qu'un petit conseil constitué d'hommes et de femmes représentatifs des familles et groupes, le petit conseil, change régulièrement de membres afin de profiter du savoir de chacun. 

En cas de faute grave de la part d'un gitan, un jugement sera fait, instruit par un tribunal constitué d'un membre de chaque famille importante, du chef du village ou de la voyante.

La punition ultime pour un gitan est d'être banni de son village et à jamais considéré comme un non-gitan (les santallos) 
 

Famille : 

La famille est ce qu'il y' a de plus important chez les gitans, ce peuple ne dépend d'aucun autre. Cependant, il a une totale dépendance envers sa famille. La solidarité au sein de la famille est ancrée dans leurs traditions depuis la nuit des temps. Il n'est pas rare de voir des familles entières sur plusieurs générations vivre sous le même toit. 

La femme : elle doit s'occuper du foyer, élever ses enfants et obéir à son mari.

L'homme : il est le chef de la famille il doit assurer la nourriture et l'argent à tout prix. 

Dans une famille gitane, plus il y'a d'enfants, plus la famille est heureuse.

Un gitan célibataire est quelque chose de rarissime, les célibataires restent vivre chez leurs parents. 


Enfance :

Les enfants gitans sont éduqués par leur famille, dans un respect réciproque.

Les enfants sont fiers de leur famille et il arrive souvent qu'ils ne se présentent qu'avec leur nom de famille 


Mariage :

Il n'est possible qu'avec le consentement des pères des deux familles.

En cas de mariage en secret, les parents finissent généralement par accepter l'union mais ils doivent être punis en public afin de ne pas donner envie aux autres jeunes de les imiter. 

Le mariage avec un santallo (non gitan) est extrêmement mal vu et en aucun cas il ne sera célébré au village gitan, avec les coutumes gitanes.

La cérémonie consiste à lier les mains des jeunes mariés à l'aide d'un foulard, et de verser du vin dans la paume de leurs mains, ils boiront le vin dans les mains de leur conjoint avant de se promettre un amour jusqu'à la mort.

La séparation n'est permise que dans deux cas, stérilité de la femme (honte suprême pour celle-ci, elle sera montrée du doigt par toutes les familles) ou alors en cas d'infidélité de la part de la femme, si l'homme décide cependant de la garder comme épouse il devra la battre en public.

A l'inverse, les infidélités de la part de l'homme sont bien vues, elles prouvent à quel point l'homme est bon et il n'est pas rare de voir des femmes vanter les nombreuses infidélités de son homme auprès de ses amies. 


Naissance :

Lors d'une naissance, la voyante du village fait boire à la femme une mixture magique afin de protéger l'enfant des démons qui tenteraient de s'approprier le cœur de l'enfant, dans le même but elle fait brûler un feu devant l'habitat de la famille. 


Enterrement :

Les morts sont enterrés avec un objet personnel et un peu d'argent dans la poche.

Selon les gitans, un ancien défunt membre de la famille vient rejoindre dès sa mort un membre de la famille et l'accompagne jusqu'à son enterrement, puis au delà vers un monde meilleur.

Lors de son enterrement il s'en suit pour la famille une longue veillée où on ne parle que des histoires du défunt, avant de boire un verre ce soir là, il est de coutume d'en renverser un peu au sol, afin de partager avec l'être perdu. 


Proverbes : 

« Mets ta fille sur une chaise et dès que ses pieds touchent la terre elle est suffisamment mure pour se marier »

« Respecte les personnes âgés car un jour, toi aussi tu seras âgé »

« Le plus grand respect appartient aux musiciens » 


Valeurs : 

-Respect familial:

La famille est ce qu'il y a de plus important il l'honore et la protège

-Superstition de la lune:

la lune intervient selon eux dans leur quotidien elle peut être selon ses humeurs autant maléfique que généreuse, elle est crainte et respectée .

-Séducteur:

Les gitans savent user de leur charme pour arriver à leurs fins, autant les femmes que les hommes sont redoutables dans ce domaine.

-Artiste:

Spécialisés souvent dans la musique et la danse, ils peuvent avoir de nombreux talents dans le spectacle, le lancer de couteaux etc...

-Tradition orale:

Bien peu de gitans son lettrés leur savoir restera selon eux immortels tant que la tradition orale ne s'éteint pas.

-vagabond:

Prêt à user de tous les stratagèmes pour vider les bourses des nobles.

-rusés :

Les Gitans éviteront autant que possible la confrontation directe, le recours à diverses ruses afin de retourner les situations est leur spécialité. 


Comments